Quel mode de financement choisir, Comptant, Crédit bail ou Crédit classique ?

Le financement comptant

Le paiement comptant est le mode le plus simple de financement de votre véhicule utilitaire. Il vous suffit de régler le montant à la livraison de votre fourgon ou fourgonnette. Les avantages de ce mode de financement sont la rapidité et la simplicité, pas besoin de monter de dossier de crédit.
Par contre Ils requièrent une avance de trésorerie, égale à la valeur d’achat de votre véhicule.

Le crédit classique

Dans le cadre du crédit classique vous empruntez la totalité ou une partie de la valeur HT du véhicule. Par rapport à l’achat comptant ceci représente une sortie de trésorerie moins importante et étalée sur la durée du contrat de prêt. Par conte, contrairement au crédit-bail, vous êtes quand même tenu de faire une avance de trésorerie pour la TVA.
Vous êtes propriétaire du véhicule utilitaire et les mensualités sont étalées (contrairement à l'achat comptant). Il vous est possible de revendre la voiture de société lorsque vous le souhaitez.
L'investissement est déductible des bénéfices imposables. D'un point de vue comptable : l'amortissement du véhicule utilitaire se fera sur 4 ou 5 ans en passant cette immobilisation active dans la partie charges d'exploitation (amortissements déductibles dans la limite du plafond amortissable de 18 300 € ).

Le financement par crédit-bail (location avec option d’achat)

Le crédit-bail est un mode de financement par lequel une banque ou société de crédit acquiert, sur la demande d'un client (crédit-preneur), la propriété de d’un véhicule utilitaire en vue de les donner en location à ce dernier pour une durée déterminée et en contrepartie de redevances ou de loyers.
Pour faire simple, la banque achète le véhicule et vous le loue pour une durée allant généralement de 3 à 5 ans. Au terme des mois de location, il reste un montant à payer (valeur résiduelle) pour devenir définitivement, propriétaire du fourgon, fourgon compact ou fourgonnette.
Le crédit-bail vous permet d'investir dans un véhicule utilitaire, sans aggravation excessive de votre situation financière, par un paiement forfaitaire mensuel appelé loyer. En effet contrairement au crédit classique, vous payez des loyers qui ne sont pas considérés comme des dettes à proprement parlé. Les avantages du crédit bail sont multiples :
- Vous n’aurez pas à avancer la TVA sur le montant total de l’achat dès le départ. En effet lors d’un achat par crédit classique, les banques vous prêteront au maximum le montant HT de l’achat. A vous d’avancer la Tva jusqu'à récupération de celle-ci.
Pour un crédit bail, la banque achète le véhicule TTC et vous facture un loyer TTC, vous n’avancez alors que le montant de la Tva du loyer chaque mois, que vous pouvez récupérez.
- En termes de présentation des comptes, le crédit-bail est un engagement dit « hors bilan », c'est-à-dire que la dette de l'entreprise n'est pas comptabilisée mais seulement mentionnée dans l'annexe des comptes. Ainsi, votre capacité d'endettement sera préservée et pourra être utilisée pour des projets plus importants... même s'il vous faudra plus que tout évaluer vos capacités de remboursement.

Les principales questions sur le crédit-bail

Sur quelle durée puis je souscrire un crédit-bail ?

Tout dépend de l'organisme de financement. Avec ses partenaires financiers, ALASKA VU, peut vous proposer des financements en crédit bail pour votre véhicule utilitaire de 25 à 61 mois. A vous de choisir en fonction de votre budget la meilleure option.

Existe t'il un kilométrage annuel pré-défini

Dans le cas d'un crédit bail vous n'avez pas de kilométrage prédéfini. Vous êtes libres de rouler comme il vous entend avec le véhicule sans risque de dépasser une certaine limite. Il n'y a pas non plus de frais de remise en état contrairement au cas de la location longue durée, ou ceux ci peuvent s'avérer extrêmement élevés. Avec le crédit bail pas de surprises.

Un apport est il nécessaire ?

Dans le cadre d'un crédit bail, on parle plutôt de 1er loyer majoré. Mais celui-ci n'est pas obligatoire et même très rarement souscrit.

Le contrat impose t'il une quelconque assurance ?

Mis à part l'assurance du véhicule lui-même, qui est légalement obligatoire, toutes les autres assurances sont totalement facultatives. Il est même illégal de vous obliger à prendre une assurance ! Informez vous avec de prendre une assurance complémentaire (perte financière, assurance maladie/décès...), dans bien des cas elle n'est d'aucune utilité. N'hésitez pas à contacter ALASKA VU, nous serons heureux de vous informer et vous conseiller a ce sujet.